Suite au souhait du président de ne pas briguer un nouveau mandat et à l'absence de candidat pour lui succéder, les AG 2020-2021 qui se sont tenues le 7 avril 2021 en distanciel ont entériné la mise en sommeil de l'UNATRANS pour une durée d'un an ; durant cette période, l'association continue à être gérée par un Délégué général, un Secrétaire et un Trésorier." 


Le mot du président

L’UNATRANS vit des heures difficiles.

Vous le savez, à partir de mon placement en deuxième section des officiers généraux en août 2017, j’ai eu la chance d’exercer une activité salariée à temps partiel dans le privé en région parisienne. Cela m’a permis de m’investir auprès de vous pour continuer à faire vivre et rayonner notre association, mission que j’avais acceptée en septembre 2015 à la demande du colonel Jacques HUG, alors délégué général, trop tôt disparu et dont je salue la mémoire. Vous aviez validé ma candidature et je tiens à vous renouveler ici mes très sincères remerciements pour votre confiance et votre aide qui ne se sont jamais démenties. Nous pouvons collectivement être fiers du travail accompli ensemble.

J’ai pris ma retraite du privé le 1er janvier 2021 et ai quitté la région parisienne ; ma nouvelle situation ne me permet plus de m’engager suffisamment et j’ai donc décidé de quitter la présidence de l’UNATRANS.

Au moment où j’écris ce mot, personne ne s’est malheureusement proposé pour me succéder à ce poste. Avec l’aide de quelques camarades, j’ai pourtant depuis deux ans contacté de nombreuses personnes susceptibles d’être intéressées. Elles ont malheureusement toutes décliné.

L’UNATRANS n’est pas la seule association à rencontrer aujourd’hui cette difficulté et je peux même ajouter que cette situation n’est pas une première.

Constatons ensemble que, malgré toutes les contraintes rencontrées, le mouvement associatif perdure, et c’est là un fait qui doit nous garder optimistes et nous inciter à ne pas baisser les bras.

C’est pourquoi je propose de rejeter à court terme l’option de la dissolution et d’opter pour une mise en sommeil d’un an en confiant la gestion des affaires courantes au délégué général, au secrétaire et au trésorier.

Ainsi, l’UNATRANS pourra aisément, le moment venu et sous la forme qu’elle aura choisie, retrouver toute sa place pour la promotion de l’arme des Transmissions et pour l’accompagnement de ses soldats. Elle ne pourra le faire qu’en se rapprochant de l’armée d’active qu’elle devra accompagner en 2022 au moment du 80ème anniversaire de la création de l’Arme.

Je remercie chaleureusement celles et ceux qui vont continuer à s’investir au sein de l’UNATRANS.

Au moment de quitter mon poste, j’ai une pensée pour nos soldats qui se battent pour notre liberté.

Vous avez toute mon amitié et ma reconnaissance.

Prenez soin de vous, je ne vous oublierai pas.

Et par saint Gabriel, vive les Transmissions !

GDI (2S) Yves-Tristan BOISSAN








  Historique des actualités

Reconstitution de l’histoire des Tours Chappe du Mont-Valérien Voir les panneaux

Les partenaires